La sauvegarde de Montferrand : une priorité de l'association 

Le château surplombe notre territoire comme un phare, un point de repère dans le paysage et dans le temps. De là, le site d’observation est exceptionnel et le paysage est grandiose.

Mais, aujourd’hui, le château de Montferrand est en ruine. Ses pans de murs menacent chaque jour de tomber et d'emporter avec eux l'empreinte du comté de Melgueil

Symbole du Pic Saint-Loup, le château de Montferrand a joué un rôle clef dans l’histoire, jusqu’à être le siège d’une République unique en son genre! Remontant au XIIe siècle, cette forteresse médiévale fut d’abord propriété du comte de Toulouse avant de passer aux mains des évêques de Maguelone.

Assiégé –sans succès –par les protestants au XVIIe siècle, notre château féodal perdit de son utilité stratégique au fil du temps et fut démantelé en 1709.

Aujourd’hui, notre association veut faire revivre l’époque flamboyante du château de Montferrand et sauver ce symbole de notre identité, inscrit dans notre ligne d’horizon.

Historique de la conservation

1998: Le rempart haut du château s’effondre avec son crénelage.

2007: Une déclaration d'intention d'aliéner (DIA) est adressée aux communes de St-Mathieu-de-Tréviers, St-Jean-de-Cuculles et Cazevieille concernant la vente de 140 ha sur le massif du Pic St-Loup dont le château de Montferrand.

2009: Avec le soutien de la SAFER, la CCPSL acquière les terrains (et la plus grande partie du château) pour 147000 €.

2016: Suite à diverses préoccupations de la CCGPSL, dont la fusion des trois communautés en 2010, le projet de Montferrand ne ressurgit qu’en 2016

Dans son projet de territoire, la CCGPSL a prévu un programme de 600 000 € de travaux sur 10 ans. Il n’est pas question de reconstruire le château mais de sécuriser le site et de la valoriser.